Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions et de son stress 

L’anxiété est un trouble plus commun que l’on ne le pense chez les enfants, surtout à l’âge scolaire. Ce sentiment de stress peut affecter le comportement, la santé mentale, les performances scolaires, mais aussi les relations interpersonnelles. Le défi supplémentaire que les parents peuvent rencontrer dans cette situation est que leurs enfants ne sont pas toujours en mesure d’identifier les émotions qu’ils vivent, ce qui peut rendre la détection du stress et de l’anxiété plus difficile.

Dans cet article, nous vous présentons les principaux signes pouvant être observés chez vos enfants et les trucs et habitudes à adopter au quotidien pour soulager et prévenir avec douceur et bienveillance cette surcharge d’émotions

Comment le stress se présente-t-il chez l’enfant ? 

1. Changements de comportement

Un enfant anxieux ou stressé peut présenter des changements dans son comportement, comme une plus grande irritabilité, des pleurs fréquents, une retenue émotionnelle, une réticence à participer à des activités comme celles qu’il adorait faire habituellement, un grand besoin d’attention ou une dépendance inhabituelle aux adultes de son entourage. 

2. Problèmes de sommeil

L’anxiété peut être ressentie justement plus fortement en soirée pour certains. Les enfants qui le vivent peuvent avoir des difficultés à s’endormir ou à rester endormis. Ils peuvent également faire des cauchemars ou des rêves récurrents qui perturbent leur sommeil. Ils peuvent avoir besoin de plus d’accompagnement qu’à l’habitude pour réussir à s’endormir. 

3. Symptômes physiques

Ils peuvent ressentir des symptômes physiques comme des maux de tête, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou une perte d’appétit. Ils peuvent aussi être sujets à des crises de panique ou de l’anxiété lorsqu’ils sont confrontés à des situations stressantes. Ces signes peuvent être plus difficiles à associer au stress puisque les enfants sont exposés quotidiennement à différents virus.

4. Changements dans les habitudes alimentaires

Les enfants peuvent aussi présenter des changements dans leurs habitudes alimentaires lorsqu’ils sont anxieux ou stressés. Ils peuvent manger moins ou plus que d’habitude, ou avoir des envies de nourriture spécifique. Un changement dans les habitudes alimentaires aura un impact direct sur leur santé physique et émotionnelle. 

Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions et de son stress avec Béké-Bobo, Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions et de son stress 


Astuces et habitudes à intégrer au quotidien pour prévenir et soulager le stress et l’anxiété.

Encourager les enfants à parler de leurs sentiments

La première étape pour aider les enfants à gérer leur anxiété est de les encourager à parler de leurs sentiments. En discutant avec eux, vous pouvez comprendre ce qui les inquiète et les rassurer. Il est important que les enfants sachent qu’ils peuvent parler de leurs émotions sans être jugés ou critiqués.

Les jeunes enfants auront plus de difficultés à reconnaître et à nommer leurs symptômes et émotions. Il est donc recommandé d’utiliser des pictogrammes pour les aider à repérer visuellement les émotions qu’ils croient ressentir. 

Autant pour les plus vieux que les plus jeunes, l’important est de valider leurs émotions, de leur faire comprendre que ce qu’ils ressentent est normal et leur indiquer les personnes de confiance à qui ils peuvent en parler lorsqu’ils revivent ces grandes émotions. 

Enseigner des techniques de relaxation et de respiration 

Les techniques de relaxation sont un excellent moyen de réduire l’anxiété chez les enfants. Vous pouvez apprendre à vos enfants des techniques de respiration profonde, de méditation ou de yoga. 

L’ourson thérapeutique Béké-Bobo est l’outil parfait à avoir avec soi pour favoriser la relaxation et pour réduire le stress et les autres symptômes qui y sont associés. 

La chaleur humide a fait ses preuves auprès des bébés, mais aussi des plus vieux. À l’heure du coucher, la bouillotte chaude aide à détendre les muscles et à trouver le sommeil plus rapidement. Le poids de l’ourson ajoute aussi un sentiment de réconfort très apprécié par toute la famille. 

L’ourson, chaud ou même refroidi, peut aider à soulager les maux physiques déclenchés par l’anxiété comme les maux de tête, les maux de ventre, les raideurs musculaires et bien plus. 

Truc de Maggy-Nadyne, maman de Béké-Bobo 

Cette technique a fait ses preuves auprès de plusieurs enfants de mon entourage. Elle est géniale pour les enfants anxieux, pour ceux qui apprennent la gestion de leurs émotions et pour ceux qui ont de la difficulté à s’endormir. Les techniques de respiration sont recommandées pour aider à soulager les tensions musculaires.

Étape 1 : Il n’est pas nécessaire de faire réchauffer l’ourson pour faire cet exercice, mais la chaleur humide offrira des bienfaits supplémentaires. Suivez les instructions sur l’ourson si vous souhaitez l’utiliser chaud. 

Étape 2 : Déposez l’ourson sur le ventre de l’enfant et demandez-lui de prendre de grandes respirations. De cette façon, il verra l’ourson être soulevé avec son ventre en inspirant et le verra descendre en expirant. Le but est de faire respirer l’enfant en pleine conscience afin qu’il développe cette habitude en grandissant et ainsi apprenne à contrôler son anxiété.

Si vous n’avez pas votre ourson, cliquez ici pour en adopter un !

Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions et de son stress avec Béké-Bobo, Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions et de son stress 

Adopter des habitudes saines en famille 

L’exercice régulier peut aider à réduire l’anxiété chez les enfants. Cela peut inclure des activités physiques telles que la danse, le vélo, la natation ou la marche. L’activité physique peut aider à libérer des endorphines, les hormones du bien-être, dans le corps. Les enfants qui font de l’exercice régulièrement ont tendance à être plus calmes et plus détendus. En faisant des activités physiques tous ensemble, vous créez de beaux souvenirs en famille et vous montrez le bon exemple pour les plus petits ! 

L’anxiété chez les enfants peut être plus difficile à repérer au quotidien, mais avec les bons outils, il est possible de les accompagner en douceur dans ces grandes émotions. Soyez aussi patients avec vous, vous faites un travail exceptionnel et vous aidez un ou des tout-petits à passer à travers des étapes plus complexes de leur développement.

Nous vous recommandons aussi de consulter votre médecin si vous avez des questionnements et des besoins d’ordre médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.